Le choix du terrain

Dans certaines régions de France les prix du foncier permettent d'acheter des grandes parcelles et donc de placer les maisons de manière idéale.

Qu'entendons nous par "idéale" ? Et bien il sagit de l'orientation de la maison par rapport à plusieurs facteurs :

- le sud, le Soleil donc l'apport en énergie pour l'hiver

- le vent dominant, celui qui nous vole le plus de Joules 

- la pente du terrain éventuellement pour récupérer les eaux de pluie, mettre un puits provencal

- les vis à vis (routes, poteaux électriques, usines...)

Les trois premiers facteurs déterminent à eux seuls une bonne partie du bilan énergétique de votre future maison !

MALHEUREUSEMENT, la plupart du temps et à cause de prix très élevés pour les terrains (région parisienne, grandes agglomérations et zones cotières), nous ne prenons en compte que le dernier critère !

L'on se retrouve alors avec des maisons immenses, peu de jardins, des murs collés entre eux et des clôtures de 2.50 m, cela est déjà un échec écologique et sociologique.

Que faire ? Dans un premier temps je dirais qu'il vaudrait mieux ne rien faire du tout plutôt que mal démarrer, attendre d'avoir un peu plus de moyens.

(Là je tombe dans la politique : oui les terrains sont trop chers, c'en est honteux mais c'est en partie la faute de ceux qui les achètent, on est prêt à tout pour avoir sa propre maison, quitte à habiter dans un petit truc mal fini, bruyant et énergivore : il faut réfléchir AVANT !)

On peut aussi opter pour une petite parcelle et se poser les bonnes questions avant de l'acheter :

- je demande le plan d'ensemble du lotissement ou du quartier

- j'entoure les parcelles encore disponibles et permettant une orientation sud de ma maison, j'élimine sytématiquement les parcelles trop étroites ou orientées "bizarrement"

- je dessine ma maison en fonction de l'orientation du terrain, des accés : garage (où vaut-il mieux le mettre), emplacements voitures

- ensuite seulement je tiens compte de mes envies architecturales

 

Tout cela ne coûte pas plus cher, bien réfléchir en amont, se poser les bonnes questions et peut éviter de "rater" sa maison : pas pratique, peu lumineuse, énergivore.

Voici donc une lapalissade : LE TERRAIN C'EST LA BASE ! Sous entendu le premier choix, le plus important !!